honoraires > Financement

  • La répartition des coûts

Vous êtes nombreux à vous demander comment sont fixés les prix dans un cabinet dentaire. Pour bien comprendre la répartition des coûts il faut distinguer deux grandes catégories d'actes : les soins et les prothèses.
Pour la plupart des soins ce sont les caisses primaires d'assurances maladies qui imposent les tarifs et qui les revalorisent occasionnellement et souvent avec beaucoup de retard par rapport aux évolutions techniques. Sur ces soins, dans le meilleur des cas, 90% des honoraires correspondent aux frais de fournitures et de fonctionnement du cabinet, 10% correspondent à la rémunération des personnels et des praticiens. Dans le pire des cas certains soins nous coûtent plus cher que le tarif conventionné.
Pour les prothèses la base de remboursement est fixée par les caisses d'assurance maladie et les honoraires sont encadrés selon trois paniers de soins :
RAC Zéro : ensemble de soins prothétiques dits « Reste A Charge Zéro ». Il s’agit de prothèses basiques répondant à des critères qualitatifs faibles mais permettant au plus grand nombre d’accéder à des soins prothétiques avec un reste à charge soit nul soit très faible car dépendant tout de même de votre contrat mutuelle. En effet toutes les mutuelles ne couvrent pas le RAC Zéro entièrement. Exemple : couronnes métalliques pour les molaires.
RAC Modéré : soins prothétiques avec Reste à Charge Modéré. Il s’agit de prothèses recherchant un rapport qualité prix équilibré, cela correspond souvent aux tarifs pratiqués avant 2020.
Tarif Libre : soins prothétiques permettant de répondre aux exigences qualitatives, tant esthétiques que mécaniques les plus actuelles et les plus adaptées à chaque situation. C’est ce que nous vous conseillerons en particulier dans les zones antérieures esthétiques ou pour des prothèses implantaires ou des situations complexes exigeantes.
Dans tous les cas un devis estimatif vous proposant lorsque c’est possible plusieurs alternatives vous sera fourni afin de le transmettre à votre caisse complémentaire pour évaluation de la prise en charge et cela après un échange détaillé avec vous.
Dans notre cabinet les honoraires de prothèse sont répartis ainsi : 30% pour les frais de fonctionnement du cabinet, 30% pour la fourniture des prothèses et 30% pour la rémunération des personnels et des praticiens.

En pratique ce sont donc encore les prothèses qui compensent la tarification insuffisante de la plupart des soins.
Pour les soins courants, remboursés, il n'est pas nécessaire de réaliser de devis, par contre dès qu'un acte ne rentre pas dans ce cadre nous vous remettrons systématiquement une évaluation écrite pour votre mutuelle complémentaire. (voir "honoraires")